En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

OUVERTURE CULTURELLE

L'ensemble ]h[iatus joue à l'atelier des techniciens d'usinage

Par ANNE GAZZURELLI, publié le lundi 3 avril 2017 11:05 - Mis à jour le jeudi 4 mai 2017 14:04
IMG_3151.JPG
Dans le cadre de la quatrième édition des "Instants fertiles" proposés par Athénor et le Conservatoire, l'ensemble musical ]h[iatus a joué une pièce de l’œuvre "Laboratorium" de Vinko Globokar devant les 1BTU et 2BAER.

25 novembre 2016, 14h-15h
Classes : 1BTU, 2BAER

L'objectif des Instants fertiles est de proposer aux Nazairiens de "parcourir la ville, de contempler ses paysages et son architecture par le prisme de créations sonores inédites". L'idée est de jouer ces pièces sonores dans différents endroits de la ville, qui n'ont pas forcément pour vocation d'accueillir des spectacles musicaux. Pour sa 4e édition, le compositeur Vinko Globokar est mis à l'honneur aux côtés de Steve Reich. Deux auteurs contemporains mais qui ont pris des chemins artistiques différents, Vinko Globokar, ancrant "le réel dans son œuvre : le réel social, la matière humaine et corporelle. Tout y est engagement, revendications, ruptures, provocation." (http://www.athenor.com/programmations.php?idSaison=9&id=255)

Pour ménager la surprise, les élèves de 1ère bac pro technicien d'usinage et les 2ndes bac pro aéronautique qui ont assisté à la représentation avaient juste été prévenus que quelque chose d'un peu original allait se dérouler dans leur atelier... et c'est pendant la pause méridienne que les musiciens sont venus installer leurs instruments... et leurs outils ce 25 novembre, après une matinée passée au collège voisin Anita Conti.

Les 1BTU et les 2BAER ont accueilli avec beaucoup de curiosité les musiciens et ont été très surpris de l'utilisation faites d'outils dans une oeuvre musicale qui avait pourtant commencée avec des instruments classiques. Voici quelques unes de leurs réactions recueillies par Adeline Champ de la radio nazairienne La Tribu :

"C'était étrange, pas normal... je pensais pas qu'on pouvait faire un concert comme ça" (Axel, 1BTU)

"C'était très bruyant !" (Thibault, 1BTU)

"C'était pas mal, je pensais pas que ça pouvait faire ce bruit-là" (Antonin, 2BAER)

"C'était un petit peu bizarre... les instruments qu'ils avaient et tout" (Maël, 1BTU)

"- Tu avais déjà vu un concert comme ça ?
- Non, j'avais jamais vu ça. C'est spécial, c'est original, c'est un peu bizarre au début.
- Est-ce que, la prochaine fois que tu vas utiliser ces outils [la perceuse, les limes], tu vas faire plus attention au bruit qu'ils produisent ?
- Oui, je vais essayer d'analyser le son pour voir, ouais, on va peut-être faire un concert !" (Xavier, 2BAER et Adeline Champ)