En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Break !

"Nous ne faisions même pas attention aux acteurs derrière les marionnettes"

Publié le vendredi 17 février 2017 21:21 - Mis à jour le vendredi 17 février 2017 21:21
rage1.jpg
Ce sont les ficelles qui servaient de contrepoids pour lever les panneaux blancs qui cachaient des parties du spectacle... Pour lire l'article, cliquez sur le titre.

J’ai eu beaucoup de mal à comprendre, car je ne connais pas bien la vie de Romain Gary Emile Ajar malgré tout j’ai apprécié certains passages assez impressionnants et très bien développés.

Il y a une très bonne mise en scène, le spectacle a commencé dans le public avec Helena Maniakis, à plusieurs moments les artistes couraient dans les gradins à côté des spectateurs, et parfois ils parlaient à des spectateurs. De plus nous avons pu voir le bruiteur Xavier Drouault et le musicien Piero Pépin au-devant de la scène, et Yvan Bernardet manipuler des marionnettes et faire le contrepoids pour les panneaux et certains éléments des décors.

Les décors était très bien réalisés, les marionnettes très bien faites, nous ne faisions même pas attention aux acteurs derrière les marionnettes.

Les lumières étaient bien placées, les effets spéciaux bien réalisés et les bruitages très impressionnants. Avec peu de choses Xavier Drouault arrive à faire de très bons bruits réalistes.

Les ficelles faisaient bouger certains éléments de décor dont un drap blanc qui faisait penser à un fantôme.