En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

On Parle de Nous...

Mieux cuisiner, moins jeter. Janvier 2016 (Saint-Nazaire le magazine)

Par ANNE GAZZURELLI, publié le lundi 7 mars 2016 08:54 - Mis à jour le vendredi 17 mars 2017 16:56

Au lycée Brossaud-Blancho, les élèves de CAP Assistant technique en milieu familial et collectif jouent les chefs cuistots responsables pour décrocher leur « Toque à la cantoche ».

Janvier 2016 (Saint-Nazaire le magazine)

Au lycée Brossaud-Blancho, les élèves de CAP Assistant technique en milieu familial et collectif jouent les chefs cuistots responsables pour décrocher leur « Toque à la cantoche ».

Elles sont allées acheter des produits à la ferme de Pouls-Hauts, elles ont fabriqué leur propre jus de pomme, elles ont cuit du pain bio dans la boulangerie M&S Moreau… Elles, ce sont les douze élèves de 1ère année de CAP ATMFC -futures assistantes techniques en milieu familial et collectif- du lycée Brossaud-Blancho.

« Depuis la rentrée, elles se mobilisent en vue du concours national « Une toque à la cantoche »* », explique Julia Moreau, leur professeure de biotechnologies. « L’an dernier, nous avons en effet fini à la deuxième place, ce qui nous a incitées à renouveler l’expérience. »

Leur mission : réaliser des recettes équilibrées pour leur restaurant scolaire, avec des produits locaux et un minimum de gaspillage (consommation d’eau, énergie pour la cuisson, production de déchets). « Nous leur apprenons ainsi à être des futures citoyennes responsables vis-à-vis de la planète, en choisissant des fruits et légumes de saison, issus de l’agriculture biologique ou raisonnée, à des prix réduits et économes en emballages ». Un vaste défi qui se relève pourtant par des petits gestes simples au quotidien… comme préserver la peau des carottes bio plutôt que les éplucher, ou manger même celles qui sont difformes !

Des ateliers malins

A leur tour ensuite de relayer le message auprès des autres lycéens, comme elles le feront plus tard lorsqu’elles seront en activité. Ces lycéennes ne sont cependant pas seules dans cette aventure « qui sollicite mes collègues de mathématiques, lettres, histoire ou arts appliqués ». Sans oublier le soutien de la CARENE avec ses trois ateliers « Mieux cuisiner, moins jeter ! », animés par Marie-Andrée Perroteau, spécialisée en cuisine diététique. Au « menu » : comment conjuguer repas équilibrés et plaisirs d’adolescent ? Comment utiliser des aliments en dates courtes ? Comment oser des produits abîmés mais comestibles, ou méconnus mais très sains ?

« Au départ, les élèves étaient un peu surpris par cette initiative. Mais la perspective de remporter le voyage réservé aux vainqueurs, ou un chèque de 1 000€ pour les seconds les a motivés ! » Et c’est en vidéo qu’ils présenteront leurs recettes et leurs sets de table, pour le concours… mais aussi pour les portes ouvertes du lycée prévues le 27 février prochain.

*Initié par Engie et labellisé Programme national pour l’alimentation – notre modèle a de l’avenir par le ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.