En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

On Parle de Nous...

A Brossaud-Blancho, on fabrique un Sammy et des médailles. 2 juin 2017 (Echo de la Presqu'île)

Par ANNE GAZZURELLI, publié le vendredi 23 juin 2017 13:26 - Mis à jour le vendredi 23 juin 2017 13:27
Sammy echo photo.jpg
Un Sammy d'acier, des médailles et des porte-clés vont sortir des ateliers du lycée professionnel Brossaud-Blancho pour le Centenaire.

C'est le cas d'Elisa et de Florent qui se sont chargés du corps : "C'est très impressionnant", reconnaît le jeune homme. Pour Elisa, "ça change complétement de ce que l'on a l'habitude de faire. Là c'est quelque chose qui reste, on ne va pas jeter à la benne"; L'histoire du soldat ? Ils ne la connaissaient pas comme bon nombre de Nazairiens d'ailleurs.

"Il y a un intérêt pédagogique et culturel dans ce projet. C'est valorisant pour les jeunes", témoigne Marc Lagrange, enseignant. Les noms des lycéens et des professeurs seront gravés sur la plaque du socle.

Avec ses 900 kg, ses 6 m d'envergure et 4,3 m de haut, le Sammy version Brossaud-Blancho est imposant. On ne pourra pas le rater sur le port, "il sera une sorte de point de ralliement des festivités" ajoute Dominique Vallée. La réplique sera dévoilée le jeudi 22 juin sous la Halle sud et y restera jusqu'au dimanche, avant d'être exposée dans un autre lieu de la ville qui reste à déterminer.

500 médailles, 1 000 porte-clés

A quelques mètres, l'atelier d'usinage. Ici ce sont 500 médailles en aluminium à l'effigie du soldat américain, qui sont réalisées pour le Centenaire. Elles seront offertes aux invités. 45 élèves ont mis la main à la pâte pour le tournage, le gravage et le polissage. Il reste encore une centaine de pièces à fabriquer pour le 22 juin. 1 000 porte-clés colorés en forme de corps-mort sont sortis des imprimantes 3D du lycée. Ils seront aussi offerts. Avec le Centenaire, le lycée s'offre une belle vitrine.

Cathy Ryo

(1) La statue fut détruite par l'aviation allemande en 1941 et reconstruite en 1989.